Carrières Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

06 juin 2023

Dominique Fortier - dfortier@medialo.ca

Une majorité de Québécois opteront pour des vacances en Gaspésie

SAISON TOURISTIQUE

Tourisme Gaspésie

©Photo fournie par Tourisme Gaspésie – JC Lemay

La Gaspésie est toujours une destination prisée par les Québécois.

Un sondage mené par CAA-Québec auprès de 1 000 répondants révèle que la Gaspésie figure toujours au sommet des destinations vacances prisées par les gens qui entendent séjourner au Québec cet été.

Selon l’organisme, on s’attend à une saison touristique qui risque de ressembler à ce qu’on vivait avant la pandémie. On parle d’environ 57 % des Québécois qui envisagent rester dans la belle province cet été. Du lot, 30 % prévoient visiter la Gaspésie ou le Bas-Saint-Laurent. Ces chiffres ne surprennent pas David Marcille, porte-parole de CAA-Québec qui y voit simplement une tradition qui se maintient. « La Gaspésie a toujours été une destination favorite des Québécois, et ce, depuis maintenant 14 ans qu’on fait ce sondage. Ce qu’on remarque aussi est que l’Europe reprend aussi de la vigueur comme destination vacances. »

Si les gens entendent se rendre dans la péninsule cet été, les habitudes sont toutefois appelées à changer. Par exemple, les voyageurs prévoient être davantage sédentaires, c’est-à-dire de moins faire de road trips pendant les vacances. « Le prix du gaz et l’inflation ont un impact sur au moins la moitié des répondants du sondage. Par contre, ces éléments vont avoir un impact sur la façon de voyager des gens qui opteront davantage sur l’épicerie du coin plutôt que d’aller au restaurant. Toutefois, pour la majorité des répondants, il n’était pas question de ne pas prendre de vacances cette année », ajoute David Marcille.

D’ailleurs, l’inflation a aussi un impact sur le budget alloué aux vacances qui a augmenté depuis l’an dernier. En moyenne, le montant est passé de 1 687 $ à 1 955 $ cette année. On explique aussi cette hausse par un retour des Québécois sur le vieux continent pour leurs vacances.

Autre fait intéressant, 36 % des Québécois qui prévoient prendre des vacances cet été prévoient un séjour de trois semaines ou plus. Les activités les plus populaires au menu sont le repos, la visite d’amis ou de la parenté, faire du tourisme ou aller à la plage. « Les gens veulent décrocher parce qu’ils travaillent fort toute l’année, alors on ne se surprend pas de ces réponses », précise le porte-parole de CAA-Québec.

On s’attend donc à une saison touristique dite normale. « Nos chiffres sont très similaires à 2019, soit en période prépandémique. Ils sont pratiquement identiques. Les voyages reviennent donc en force. On encourage d’ailleurs les gens à partir l’esprit ouvert. Oui, on pourra peut-être s’attendre à des délais ici et là, mais après tout, on sort de notre quotidien, alors c’est un peu normal », complète David Marcille.

Le tourisme au Québec devrait donc se décliner par une majorité de gens en Gaspésie à la hauteur de 18 %, la Capitale-Nationale dans une proportion de 17 %, les Cantons-de-l’Est et Charlevoix à 14 % et le Bas-Saint-Laurent à 12 %. Quant aux autres Québécois, on parle de 10 % qui entendent visiter le Canada alors que 9 % se rendront aux États-Unis et 9 % en Europe.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média