Carrières dans votre région Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

07 août 2023

Dominique Fortier - dfortier@medialo.ca

Une saison touristique appelée à se prolonger en Gaspésie

ÉTÉ FESTIF

Tourisme Gaspésie

©Photo fournie par Tourisme Gaspésie – Roger St-Laurent photographe

Les vacanciers pourraient prendre la route de la Gaspésie jusqu'en septembre.

Bien que la saison estivale ne soit pas terminée, on semble observer une tendance qui se traduirait par le prolongement des vacances en Gaspésie.

Tourisme Gaspésie a d’ailleurs remarqué que les visiteurs semblent opter pour des vacances hâtives, soit en mai et en juin ainsi qu’au mois de septembre. En mai par exemple, le taux moyen d'hébergement était en hausse de cinq points de pourcentage comparativement à l'année précédente, qui elle était déjà une année record. Le mois de juin a été similaire et les données n'étaient pas encore disponibles pour juillet la semaine dernière. « On convient qu'il demeure des gains à faire en début de saison, mais sous sommes heureux de constater les hausses année après année [...] Les taux d'occupation pour les mois de mai et de juin démontrent un excellent début de saison », lance d’entrée de jeu, la directrice du marketing et des communications, Stéphanie Thibaud

Cette dernière est d’ailleurs confiante que l’achalandage en Gaspésie touristique sera similaire à ce qu’on observait avant la pandémie. C'est à tout le moins ce qu'a laissé présager un sondage maison mené par l'organisation sur l'état des réservations au début du mois dernier. Il s’agit d’une bonne nouvelle, considérant que les frontières sont rouvertes et que les Québécois ont repris les voyages à l’étranger.

La saison 2023 présente un contexte aux nombreux défis avec notamment des intentions de vacances des Québécois au Québec en baisse d'environ 10%, la reprise lente des arrivées de touristes internationaux et l'inflation, qui semble parfois limiter les dépenses une fois à destination.

« La performance d'une saison touristique se mesure vraiment sur l'ensemble des mois, de mai à octobre. Il reste donc encore d'importantes semaines à venir », précise Stéphanie Thibaud. De plus, on estime que le nombre de Québécois n’ayant toujours pas visité la Gaspésie reste élevé, ce qui est de bon augure pour les semaines à venir. Reste maintenant à souhaiter que la météo soit plus clémente qu’elle l’a été depuis le début de la saison estivale. Un léger ralentissement est aussi noté du côté de certains attraits et activités comparativement aux dernières années, mais l'achalandage demeure intéressant, dixit Tourisme Gaspésie.

Quant aux habitudes des touristes de passage, on dénote deux types de vacanciers, soit ceux qui seront tentés de couper un peu dans les dépenses, notamment en ce qui a trait aux repas à l’extérieur et ceux qui, à l’opposé, opteront pour le « tourisme de revanche » en se disant « on a été confinés pendant des mois, maintenant, au diable les dépenses! »

En conclusion, si les indicateurs semblent démontrer une saison touristique satisfaisante dans son ensemble, Tourisme Gaspésie explique qu’il sera plus sage d’attendre en octobre pour mesurer plus précisément le type d’été qui aura été vécu. « Chose certaine, on poursuit nos efforts pour demeurer une destination de choix, spécialement avant et après les mois d’été. C’est pourquoi nous avons investi plus de 700 000 $ pour promouvoir la Gaspésie auprès des Québécois et la population des Maritimes », conclut Stéphanie Thibaud.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média