Carrières dans votre région Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

31 août 2023

Dominique Fortier - dfortier@medialo.ca

Création d’un bureau de projets pour lutter contre l’érosion côtière dans l’Est-du-Québec

ACTIONS GOUVERNEMENTALES

ÉROSION et SUBMERSION CÔTIÈRES

©Photo Archives - La voix de la vallée

L'érosion côtière est une réalité qui n'est pas sur le point de disparaitre, spécialement dans l'Est-du-Québec.

Le gouvernement du Québec annonce la création d’un bureau de projets afin de lutter contre l’érosion côtière dans l’Est-du-Québec assorti d’une enveloppe budgétaire s’élevant à plus de 119 millions de dollars.

Le bureau de projets aura pour mandat d’élaborer des plans d’intervention et de collaborer avec les municipalités pour la mise en œuvre des actions jugées prioritaires. Un autre objectif sera d’assurer la concertation des acteurs du milieu, de définir les axes d’intervention et de les arrimer aux actions déjà définies et compléter le portait des enjeux liés à l’érosion et à la submersion côtière dans l’Est-du-Québec.

Les régions ciblées par cette annonce s’étendent des Îles-de-la-Madeleine à l’Est jusqu’à une partie de la Capitale-Nationale à l’Ouest en incluant les régions du Saguenay-Lac-Saint-Jean et de la Côte-Nord. Une enveloppe totale de 119 millions de dollars est dédiée à cette initiative dont 67 M$ avaient déjà octroyées plus tôt cette année par le gouvernement du Québec.

Trois ministères sont touchés par cette annonce, soit les Affaires municipales, les Transports, la Sécurité publique et l’Environnement et la lutte aux changements climatiques. On souhaite ainsi mettre en commun l’expertise de tous ces organismes gouvernementaux.

Pour la ministre des Transports, Geneviève Guilbault, tout le volet de la protection des routes est un enjeu prioritaire. « Garantir un réseau de transport sécuritaire et fiable est la mission principale du ministère des Transports et de la Mobilité durable; c’est pourquoi je me réjouis de la mise en commun de nos expertises dans ce bureau de projets. Protéger nos infrastructures contre l’érosion et la submersion côtières est une promesse phare de notre gouvernement envers les communautés maritimes. Ce partage de savoir-faire, d’outils et d’innovations permettra d’assurer une mobilité dans les zones à risque ainsi que de trouver des solutions adaptées à leurs réalités. »

Quant à la ministre des Affaires municipales, Andrée Laforest, la création de ce bureau confirme la volonté du gouvernement de s’attaquer à la problématique de l’érosion côtière. « Les changements climatiques ont des impacts de plus en plus grands. C’est pour cette raison que nous devons mieux planifier notre territoire et rendre nos communautés plus résilientes. Notre gouvernement est conscient que la mise en place de solutions concrètes et durables pour contrer ces phénomènes complexes que sont l’érosion et la submersion côtières nécessite un meilleur arrimage entre les différents ministères impliqués. C’est dans ce contexte que nous agissons aujourd’hui. »

 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média